Handicap : le chevalet, un outil de réflexion, de formation et d’accompagnement

L’accueil en situation de handicap

Accueil d’enfants, d’animateurs en situation de handicap : le chevalet, un outil de réflexion, de formation et d’accompagnement.

Les Francas proposent un outil de sensibilisation, d’animation et de formation à destination des équipes éducatives pour réfléchir et agir en faveur de l’inclusion éducative et sociale des enfants et des adolescents en situation de handicap. Le chevalet a été remis officiellement à Paris mercredi 17 février à Mme Ségolène Neuville, Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion.

Les enfants et les adolescents en situation de handicap connaissent encore aujourd’hui de nombreuses difficultés pour accéder à des espaces éducatifs, scolaires ou de loisirs, et tout particulièrement aux espaces éducatifs dits non spécialisés. Les barrières sont multiples et multiformes mais la plupart, avec une volonté collective tant politique qu’éducative, peuvent être dépassées. C’est pourquoi des organisateurs locaux adhérents aux Francas de Loire-Atlantique, accompagnés par Amandine Loizeau, chargée de mission, ont créé un outil de réflexion à destination des équipes éducatives : le chevalet.

Créé selon les méthodes de l’éducation populaire en prenant appui sur les constats et questions des acteurs locaux, c’est tout naturellement que la Fédération nationale des Francas a souhaité valorisé ce travail exemplaire pour faire bénéficier l’ensemble de son réseau et plus largement les acteurs éducatifs en proposant une version nationale sous le Haut Patronage du Secrétariat d’état chargé des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, avec le soutien du ministère de l’éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, le parrainage de la Caisse nationale des allocations familiales.

Mercredi 17 février 2016, la Fédération nationale a remis officiellement un exemplaire du chevalet à Mme Ségolène Neuville au siège de la Fédération nationale des Francas. Lors de son discours elle a rappelé les engagements du Gouvernement Français : « l’objectif est de favoriser l’accès et l’accueil des enfants handicapés dans tous les espaces éducatifs, c’est une vraie démarche de mixité du public, d’inclusion sociale et cela répond à une vraie demande des familles, des enfants et des associations qui les représentent. Si l’on veut que les personnes handicapées dans quelques années soient vraiment considérées de la même façon que tout le monde, avec les mêmes droits et un égal accès, il faut changer le regard.

La meilleure façon est de faire en sorte que les enfants soient éduqués ensemble, aient des loisirs ensemble et de cette façon-là, ils font tomber les barrières et tomber les stéréotypes. Les préjugés nous en avons tous et c’est bien au moment de l’enfance, le meilleur moment pour faire tomber ces stéréotypes. Bien sûr, c’est une démarche qui s’inscrit dans la durée parce que c’est avec les enfants d’aujourd’hui que nous aurons la société de demain. C’est dans cette logique qu’a été conçu le chevalet qui nous est présenté et remis. J’exprime mon soutien à cet outil extrêmement concret qui aborde extrêmement finement des situations auxquelles sont confrontées les personnes en situation de handicap, leurs proches mais aussi les professionnels ; cela permet de dédramatiser quand on aborde sur le ton de l’humour certaines situations qui peuvent arriver et il est plus facile d’arriver à remettre en question ses pratiques, sur le ton de l’humour. C’est donc un véritable support de réflexion qui permet de se poser les bonnes questions et d’élaborer des réponses sur mesure qui soient adaptées au besoin à chaque situation de handicap ; une action concrète qui permettra de lever les craintes de beaucoup de professionnels et de les sensibiliser ».

A destination des professionnels de l’animation, de l’éducation, le chevalet est disponible sur commande auprès de la Fédération nationale des Francas, 80 euros. Il est complété par un livret pédagogique qui propose des contenus complémentaires pour préparer une séance d’animation.

Remise-du-chevalet
Gabrielle Clouet Josiane Ricard et Ségolène Neuville

Gabrielle Clouet, Présidente de l’Amicale Laïque de Couëron, Josiane Ricard, Présidente de la Fédération nationale des Francas, Ségolène Neuville, Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion.